Ian Thorpe





Un pays obsédé par le sport

les australiens aiment les compétitions de toutes sortes

 aborigènes et immigrés JO 2000

 







A l'occasion des JO de Sydney, l' Australie met en valeur ce passé et cette culture aborigènes qu'elle a longtemps méprisés.
Pourtant, la situation est encore loin d' être simple. Caty Freeman a dû partir s' entraîner aux USA pour échapper aux pressions locales des enjeux militants. Voyage accompagné au pays des "rêveurs du désert". Leur revendication qui oppose l' Australie blanche et l' Australie noire "Nous devons dire au monde ce qui se passe ici", décidés de profiter du large plateau médiatique pour faire avancer les dossiers. Celle du boycott! des Jeux Olympique 2000.
La question comment sensibiliser l' opinion publique au sort d'une population souvent très souvent de racisme?..

Caty Freeman, double championne du monde du 400 mètres, star aborigène de l' athlétisme australien, sera porte-drapeau et pose ici avec les deux drapeaux.




entraînement sur la plage à Entrance

Environ 48% de la population âgée de plus de 17 ans participe, au moins une fois dans
l' année à une activité sportive très sérieuse.
Grandes compétitions: Coupe du monde de cricket, le footy, le rugby à XIII, La Melbourne Cup, le netball, le surf, yachting, tennis, golf, équitation, rafting, plongée sous-marine, courses de dromadaires, courses formule I....

Le 8 juin la flamme olympique de passage a Mutitjulu une petite communauté de 200 âmes installée au pied d'Ayers Rock, les anciens sont fiers et inquiets, une menace pèse sur les Jeux.
Ici Nova-Peris Kneebone, première médaillée olympique aborigène, qui décrocha a Atlanta la médaille d' or pour l' équipe de hockey sur gazon.
. Evonne Cawley Championne de tennis




clic/carte relay
Nova Peris-Kneebone /Evonne Cawley


L’ Australie est bien une terre d’eau, de Perth à Sydney nager c’est se sentir australien



Ian Thorpe /Jeux olympique 2000
Magicien d’Oz !


On l’ appelle l’ homme torpille, dans sa combinaison noire et lisse, comme un peau d’un dauphin, Ian Thorpe australien est une espèce rare, il n’a pas dix huit ans, un peu trop tard pour supplanter Patrick Duffy dans l’homme de l’ Atlantide.
Ian est trop fort, dès les premiers mètres, derrière lui une vague noie ses adversaires.

Samedi 6 septembre 2000, Ian Thorpe s’est surpassé, il a repris 0’’52 d’avance aux 350m, et 0’’74 quand sa main de géant fracassa le dernier mur. 3’40’’59 contre 3’41’’33.