reportages: 
Histoire sur Sydney    



Sydney capitale coloniale, la plus ancienne ville d'Australie aux origines
tragiques et louches!.

   Sydney 1850
 Les premiers colons furent des bagnards, des criminels, des prostituées, retirés des prisons anglaises, soldats et administrateurs anglais étaient leurs gardiens.
Un peuple pénitentiaire qui s'arrêtera en 1840.





Sydney porte d'entrée de l'Australie
Un port ouvert sur un autre monde, une population très cosmopolite et accueillante, une ville de style coloniale aux nombreux commerces de tous styles.
Tous les plaisirs de la vie dans un hémisphère Sud, du soleil aux plages de sable fin et aux attractions multiples, shopping's, visites de parcs nationaux, surfer, bronzer, voile, restaurants pour toutes les bourses…
Au bord de sa baie, Sydney est une cité décontractée où les sports comme le surf sont rois.

Mais derrière ce paysage, pourtant, se cache un singulier destin.
Elle incarnait, il y a un peu plus de deux siècles, l'horreur absolue pour des dizaines de milliers d'hommes, et de femmes et d'enfants, les bagnards déportés par la justice anglaise. Botany Bay, aujourd'hui les pistes de l'aéroport international.

 Le 28 avril 1770, le capitaine James Cook le plus grand explorateur de l'histoire de l'art de la navigation et de la cartographie et de combattre une alimentation saine pour éliminer le scorbut. A bord de son navire, l'Endeavour. Il jeta l'ancre dans la baie où ils avaient débarqué reçut le nom de Botany Bay. Cook longea la côte vers le Nord pour arrivé dans la baie de Sydney qu'il baptisa Port Jackson, plus loin en remontant il trouva la Grande Barrière de Corail où il s'échoua face à la ville Cooktown où il reparaît le navire durant sept semaines. Cook reparti en 1772 à 1775 pour explorer le Pacifique sud. Il revient une troisième fois et fut tué par des aborigènes d'Hawaï.
En 1788, Londres envoie le capitaine Arthur Philipp avec une flotte de onze navires chargés de soldats de forçats et de fonctionnaires pour Botany Bay. L'Australie était devenue une terre pénitentiaire pour Londres. Deux années après la famine, les vaches et moutons qui avaient été apportés se dissipèrent dans les bois et les aborigènes traquaient les colons à l'extrémiste, une flotte arriva avec de la nourriture et deux cents femmes déportées.
Le premier noyau coloniale de l'Australie blanche, d'où le premier port Rocks (Sydney). On vit de nombreuses tavernes où les aventuriers et l'abondance du rhum qui dégénérait, l'ordre devait être rétabli par le gouverneur le capitaine William Bligh d'où il échoua dans sa mission.

Les premières années de 1790 furent difficiles, Arthur Philipp chercha un port naturel dans la baie de Sydney, ou il l'appelera plus tard Sydney Cove, appelé aujourd'hui les "Rocks" et là on commence les fondations de la ville de Sydney, pendant des années la ville manquait de tout, routes, eau potable, voirie, sanitaires et éclairages et bien d'autres matériaux pour la construction, d'ou un manque d'argent. Les autorités britanniques octroyèrent à Sydney le statut de municipalité le 20 juillet 1842, date
anniversaire officiel de la ville.


   Sydney la plus ancienne ville australienne (1788) est l'une des plus belles du monde aujourd'hui.

Coloniale et futuriste, c'est l'histoire passée et future de l'Australie qui symbolisent ces deux architectures et qui raconte l'histoire du pays.

 Pour les ressources, Sydney fera sa fortune avec la laine.

Sydney, hier XIX siècle
   Sydney, aujourd'hui XX siècle


•  Après avoir voyager à travers l'océan Pacifique, L'Endeavour d'où le capitaine James Cook débarqua dans une baie. Botany Bay le 28 avril 1770, il prit possession de l'Australie au nom de la couronne d'Angleterre.

nsw    siteindex l carte l reportagef l reportagean l cvjb l cvptsponsors l livredor l vidéo l photos1 l presse   qld