© film PT 2000                Uluru - (Ayers Rock)

 Ceci est le domaine des propriétaires de tous temps

d'Uluru - Kata Tjuta   (National Park)
les Pitjantjatjaras et Yankunytjatjaras ou Anangus.


Un site spécialement sacré pour les Aborigènes



Ce monolithe impressionnant qui s'élève à 348 m environ au-dessus
de la plaine sablonneuse, large de 2,4 km, long de 3,6 km, âgé d'environ 600 millions d'années.

Situé à 465 km d' Alice Springs

    A lire et vous comprendrez pourquoi ?
    Je remercie l'Office qui m'a donner les Infos
et  la traduction. Patrice Terebus

 Les Anangu vous souhaitent la bienvenue.
"Nous voulons que les touristes acquièrent des connaissances sur notre pays, qu'ils nous écoutent nous, les Anangus, et pas seulement qu'ils admirent le coucher du soleil ou qu'ils escaladent le "puli" (Uluru)". Maintenant, nous pensons construire un Centre Culturel à fin de pouvoir mieux enseigner aux "minga" (les touristes). Nous leur enseignerons le Tjukurpa, l'inma" (danse), nous leur montrerons comment faire des "punu" (sculptures sur bois), et comment gérer en commun. Et toujours nous répétons"Pukulpa Pitjama Ananguku Ngurakutu"- Bienvenue chez les Aborigènes." (Tjamiwa)
Le centre culturel fournira aux visiteurs des informations variées sur la culture anangue. Il vous permettra de faire l'expérience de quelques unes des riches traditions anangues d'aujourd'hui, ce centre vous montrera également comment les Anangus travaillent en collaboration avec l'ANCA (Agence Australienne pour la Défense de l'Environnement) à la gestion du Parc National d'Uluru-Kata Tjuta. La conception du Centre Culturel et de son contenu est le résultat d'une collaboration étroite entre les Anangus, l'ANCA et les conseillers en architecture et en exposition.

Ceci est le pays des Aborigènes et vous êtes les bienvenus. Regardez autour de vous et apprenez afin de comprendre les peuples Aborigène et aussi que leur culture est puissante et vivante. Tjukurpa Est la base de la culture Anangue. Elle fournit les règles du comportement et de la façon de vivre ensemble. C'est la loi qui dicte la manière de prendre soin les uns des autres, ainsi que de la terre, support de l'existence de chacun. Tjukurpa s'applique au temps de la création mais aussi au temps présent.
Tjukurpa représente les liens entre les personnes, les plantes, les animaux et les caractéristiques physiques de la terre.
Tjukurpa explique comment ces relations sont nées, ce qu'elles veulent dire et comment elles doivent être maintenues.
Tjukurpa a été traduit comme " le Rêve" ou " le temps des rêves" . cette traduction est inadéquate, car Tjukurpa ne se rapporte pas au "Rêve" au sens conventionnel occidental. Ce n'est ni irréel, ni imaginaire. Tjukurpa est la loi traditionnelle qui explique l'existence et qui guide la vie de tous les jours.
 
Tjukurpa est l'existance elle-même, dans le passé, le présent et l'avenir.
T
jukurpa répond à des questions importantes, telles que la création du monde, et comment les hommes et tous êtres vivants s'intègrent dans le tableau général de la vie. C'est la base des lois qui supportent la nature et tous les êtres. Dans les temps anciens les Anangus utilisaient cette caverne comme abri de la même manière que le faisaient les Mala, celle-ci est l'eau qu'ils employaient. C'est la même culture continuelle que nous avons aujourd'hui. Nous ne pouvons pas tout simplement la laisser ou la rejeter". (Barbara Tjikatu)
Tjukurpa est tout autour de nous dans le paysage lui-même. Quand les Anangus regardent la terre, ses caractéristiques et les êtres vivants qui y habitent, c'est pour eux l'évidence visible que les entres ancestraux existent toujours. Uluru et ses différentes caractéristiques continue à parler de Tjukurpa.
Autrefois la terre n'avait ni formes, ni caractéristiques. Des êtres ancestraux sont alors apparus de ce vide et tout en voyageant, ont crée toutes les espèces vivantes et les caractéristiques du paysage désertique, tel que nous le connaissons aujourd'hui, Uluru et Kata Tjuta fournissent des preuves matérielles d'exploits accomplis lors de la période de création. Les Anangus sont les descendants directs de ces êtres, et sont responsables de la protections et de la gestion appropriée de ces terres ancestrales. Depuis ce temps-là, les mœurs et les voyages de ces ancêtres sont enseignés au travers d'histoires, de chansons, de danses et de cérémonies. La connaissance de la façon dont il faut protéger la terre, les animaux , les plantes et les hommes a été transmise de génération sous la forme de Tjukurpa, la Loi Anangue.
Les touristes apprennent un peu sur cet endroit-ci et un peu sur cet endroit-là. Puis ils mettent cela dans un seau et agitent le tout. Ils devraient les ramener chez eux, dans leur cœur. Et là ils s'en souviendront." (Tjamiwa)
Les Anangus veulent vous dire quelque chose à propos de Tjukurpa et du parc national d'Uluru- Kata Tjuta. Les Anangus se soucient de ce que les touristes apprennent lors de leur visite ici et espèrent qu'a votre départ, vous emporterez avec vous une compréhension de leur culture et que comme les Anangus, vous aussi vous verrez qu'Uluru, Kata Tjuta et la terre font partis de la représentation présent et de l'avenir et aussi de la relation de tous les êtres les uns avec les autres éternelle du passé, du présent et de l'avenir et aussi de la relation de tous les êtres les uns avec les autres.

Recommandation aux visiteurs.

Tjukupa est la loi relative au bon comportement à observer les uns envers les autres et tous envers la terre. Il est essentiel que les visiteurs comprennent et respectent la façon dont ils doivent de se comporter particulièrement en ce qui concerne la prise de photos. Les sites sacrés et l'escalade du rocher. " Ce que vous êtes en train d'escalader est vraiment très sacré… Vous ne devriez pas y grimper. Ce n'est pas ce qui est important ici. L'important, c'est d'écouter.
Écouter et comprendre. Pourquoi allons-nous vous demander de partir (et vous demandons de ne pas grimper)? Pour que vous compreniez ceci… Nous vous prévenons: ne grimper pas. Peut-être que cela vous attriste. En tout cas, c'est ce que nous avons à dire. Et tout les touristes se réjouiront et diront: "Ah! Je vois. Ceci est la bonne façon. Voilà ce qu'il faut faire". La bonne conduite à suivre, est: ne pas grimper." (Tjamiwa)

 Défense d'entrer ou de photographier les sites sacrés!
Les films et les photographies sont des questions délicates entre les Anangus n'aiment pas être photographiés et demandent aux visiteurs de respecter leurs souhaits.

 Veuillez respecter la culture Anangue, ne prenez aucune photo de sites spirituels importants.
   •
Information à l' Office, Uluru-Kata Cultural Centre - PO. Box 119, Yulara NT 0872 - Tel:(08) 8956 3138 - Fax:(08) 8956 3139.